De Hitler au point Godwin : comprendre le nazisme pour prévoir son retour (France-Culture)

J’aime bien les débats, quand ça frotte un peu, il se révèle des trucs… Là ce que je trouve intéressant c’est cette histoire de disruption cognitive… C’est simplement qu’à un moment on prends connaissance d’une info, mais comme on manque de références, d’imagination, etc… pour en saisir toute sa dimension, on imprime pas, ça passe au travers… Dans ce que j’en ai compris ici, c’est lorsqu’on avait les éléments pour comprendre ce que la nazisme était en train de faire, on avait beau avoir certaines infos… ça n’imprimait pas…

Je fais un parallèle avec la question de l’effondrement… Comme on n’a jamais été confronté à cette idée, les infos ont bon tombées… ça glisse… jusqu’au jour où aïe aië aië