PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 25 Octobre 2011 04:53

outilsExtrait de http://www.paroles-partagees.org/des_outils_au_service_de_la_parole_202.php

  1. Se prsenter dans un groupe
  2. Le baton de parole
  3. Dbats dynamiques
  4. Jouer, s'exercer l'crit
  5. Dbattre partir de l'crit

 

1 ) Se prsenter dans un groupe

Se prsenter de manire dynamique et conviviale dans un groupe qui se constitue : cela permet d'impliquer rapidement tout le monde, de permettre aux plus timides d'tre moins sous le projecteur, d'amener immdiatement chacun dvelopper son attention l'autre. 

 

Prsentation par un tiers :
on se met deux par deux, lun se raconte brivement lautre qui prend
des notes sans intervenir et vice versa. On se remet en grand groupe et
chacun prsente lautre. Lanimateur demande toujours celui qui a t
prsent si cela lui convient.
En gnral on donne 1 ou 2 consignes pour la prsentation : une question
ou deux en rapport avec la runion de ce groupe, par exemple comment
en tes-vous arriv participer ce groupe, quattendez-vous de ce
groupe, si un thme runit ce groupe : quel est votre rapport ce thme
par exemple ( lanimateur de rflchir aux questions poser, 1 ou 2, pas
plus).
Si le groupe se runit pour un temps court (quelques runions) les
prsentations doivent tre courtes aussi (5 minutes par personne qui se
prsente, donc 10 minutes pour le duo, puis 3 minutes pour prsenter
lautre dans le grand groupe). Si le groupe dispose de plus de temps, quil
se runit sur plusieurs mois par exemple, voire une anne, les
prsentations peuvent tre plus longues, plus approfondies, cela contribuera dautant plus la construction du groupe.

Interview trois :
On se met par trois, 2 interviewent le 3me (prise de notes). Quand chacun est pass, retour au grand groupe et chacun prsente un membre du mini groupe au grand groupe.


Dans les 2 cas, pendant la mise en commun dans le grand groupe, on repre des mots cls, on les note (tableau, tableau de papier), on les classe : on aura ainsi un  paysage  du groupe sa constitution, ses dsirs, ses motivations travers ceux de chacun, les convergences, les diffrences, les divergences.

Fiche rdige par Evelyne Guimmara http://www.paroles-partagees.org/se_presenter_dans_un_groupe_227.php


2) LE BATON DE PAROLE

Son origine sinspire de rituels amrindiens et africains.? Celui qui prend le bton a quelque chose dire et demande lcoute, lattention et le respect de tous. Il ne sera pas interrompu. ?Le bton en main, il nest plus question de parler sur lautre mais au contraire de revenir soi et dexprimer, dans le registre du tmoignage, une ide, un ressenti, un fait, un sentiment, une croyance

En situation

Le groupe de participants forme un cercle. Une premire personne, bton en main, prend la parole. Lorsquelle pense avoir termin, elle le passe son voisin de gauche. Celui-ci peut dcider de lutiliser ou de garder le silence, il passera alors son tour le bton son voisin de gauche.
* Chacun parle sur le thme choisi en amont par le groupe.
* Il ny a pas dvaluation ni de jugement de lanimateur.
* Personne ne critique ni ne se moque.?
* Tout ce qui est dit dans le cercle reste dans le cercle.

Intrt du bton de parole

Son utilisation est trs intressante dans tous les groupes de paroles lorsquil sagit de dvelopper une capacit dcoute vritable et dinciter chacun construire sa rflexion. La parole devient un acte assum qui permet de nourrir lexpression par lcoute et inversement. Le bton de parole est un symbole fort qui responsabilise la prise de parole, une parole qui pourra alors rsonner plus sensiblement.

Cest important

Il ne faut pas perdre de vue laspect symbolique du bton de parole, il ne deviendrait plus sinon quun instrument de lempchement de la parole !
Si le groupe na pas besoin de confidentialit (cela dpend des thmes) il peut nanmoins se servir du bton de parole. Lanimateur ou un participant du groupe ou le groupe choisit le bton de parole qui n'est d'ailleurs pas obligatoirement un bton.

Variante : on peut utiliser, en plus, un sablier si lon veut que le temps de parole soit gal entre les participants.

Fiche rdige par Evelyne Guimmara http://www.paroles-partagees.org/le_baton_de_parole_205.php

3) FORMES DE DBATS DYNAMIQUES

Des formes de dbat pour que tous puissent prendre la parole. Ces formes concernent des groupes de personnes (jusqu' 30), plutt que les grands dbats publics. 

Le dbat de position ou le dbat mouvant

(nomm ainsi par lassociation Matires Prises et la scoop Le Pav)

Le principe : lanimateur trouve une phrase polmique qui divise le groupe (de 12 30 personnes). Les participants choisissent leur camp : daccord, pas daccord. Ils se rpartissent droite et gauche de lespace de la salle (debout ou assis). Les indcis restent au milieu. Soit les participants se mettent argumenter en fonction de leur choix (Matires prises) soit chaque camp prend 5 minutes pour construire collectivement des arguments (le Pav). Le but est dchanger des arguments, de faire venir dans son camp les indcis et mme ceux de lautre camp. On peut changer de camp autant de fois que lon veut : cela signifie quon vient dentendre un argument pertinent ou en tout cas qui nous semble pertinent ! On ne reste pas crisp sur une position. Lorsque lon change de camp on explique pourquoi. Rapidement tous les membres du groupe prennent la parole, linverse du dbat classique avec parole qui la demande. Il faut bien sr arriver rpartir la parole entre les participants.

Le dbat butin 

(nomm ainsi par lassociation Matires Prises)

Le dbat butin permet davoir un aperu de tous les arguments dvelopps par lensemble dun groupe (avant une prise de dcision par exemple). Des groupes de 5, 6 personnes dont un rapporteur dbattent dun sujet prcis 6, 12 ou 15 minutes. Les rapporteurs changent de groupe dans le sens des aiguilles dune montre, synthtisent pour le groupe dans lequel ils arrivent ce qui sest dit dans le prcdent groupe pour faire rebondir la discussion. Les groupes dsignent un nouveau rapporteur. Les nouveaux rapporteurs aprs discussion changent nouveau de groupe et ainsi de suite jusqu ce que toutes les personnes de tous les groupes aient chang de table une fois.
Autre version : entre chaque priode de dbat, chaque rapporteur exprime la synthse de son groupe, un animateur synthtise le tout et en dgage une nouvelle problmatique, qui est dbattue dans les groupes aprs changement de rapporteurs. Et ainsi de suite.

Le world caf

Cest le mme principe mais on met en scne un caf avec des tables tournantes. Une personne reste chaque table pour retransmettre les conclusions de la table prcdente. Ce sont donc tous les attabls, part celui qui rapporte, qui changent de table et le dbat reprend partir de la synthse des dbats de la table prcdente faite par le rapporteur et aprs quun nouveau rapporteur sest bien sr dsign. Lanimateur sert boire et mme manger et veille au bon droulement des dbats qui doivent tre limits dans le temps (pour chaque tour de table 10, 15 minutes).

Fiche rdige par Evelyne Guimmara http://www.paroles-partagees.org/formes_de_debats_dynamiques_218.php


4) JOUER, S'EXERCER L'CRIT

Jouer en crivant, s'exercer l'crit, seul, par petit groupe et en grand groupe pour mieux partager la parole.

1er exemple :
Dans un groupe de parole lanimateur donne lexpression  Paroles partages . Cest linducteur.
Les participants inscrivent chacun sur une feuille 20 mots qui leur voquent cet inducteur.
On crit ces mots sans rflchir, comme ils viennent et on les inscrit nimporte o, comme on veut sur la feuille. Parmi ces 20 mots on en choisit 3 (ceux qui paraissent les plus importants pour soi). A partir des 3 mots choisis on fait une phrase. Puis partir de cette phrase on crit la suite sur quelques lignes (8, 10 lignes). On lit son texte son voisin qui le qualifie en quelques mots, par crit (les lments essentiels du texte). Il ne sagit pas de juger le texte mais den voir lessentiel. En grand groupe ceux qui ont cout les textes donne leur  qualification  que lanimateur ou un participant note sur un tableau. On regroupe par thme sil y a lieu. Ainsi se dgage une vision sensible de ce que signifie  paroles partages  pour ce groupe. Attention cest dans ce moment prcis que se dgage cette vision, rien nest fig. Si le groupe se runit rgulirement pour partager la parole, il serait intressant de refaire cet exercice, quelques mois plus tard et de comparer.

2me exemple :
Autour de  paroles partages  :
les participants disent des mots auxquels ils pensent par rapport  paroles partages  (brainstorming), lanimateur ou un participant les notent (tableau ou tableau de papier) et chaque participant les note aussi pour lui (en liste). Tout le monde est invit participer. Ensuite chaque mot est qualifi par chaque participant. Puis on se met par groupe de 4 ou 5 et chacun lit sa liste qualifie au petit groupe. On compare, on regroupe, on souligne les convergences et les divergences. On se remet en grand groupe et chaque petit groupe, par le biais dun rapporteur quil a choisi, fait tat de son travail autour des listes. L encore on compare les diffrents travaux (encore une fois pas dans le sens du jugement mais dans le sens de la curiosit, de prendre connaissance de toutes les ides des participants de ce groupe) et chacun aura un clairage plus approfondi, plus prcis du positionnement, des impressions de chaque membre du groupe sur ce thme.
Bien sr dans cet exercice comme dans le prcdent dautres thmes peuvent servir de point de dpart.

3me exemple : 
Ecrire, Echanger, Partager. Chacun crit ces 3 mots en liste 15 fois puis ct du mot il met ce qui vient (ce que cest, autre verbe, substantif Bref un mot ou un groupe de mots), ce quoi a lui fait penser. Ici encore par 2 ou par petit groupe, on lit, on regroupe, on constate les divergences, les convergences, les diffrents styles (pragmatique, potique, politique)

Fiche rdige par Evelyne Guimmara http://www.paroles-partagees.org/jouer_s_exercer_a_l_ecrit_222.php


5) DBATTRE PARTIR DE L'CRIT

 

Voici un exercice pour dbattre en s'exerant l'argumentation et la synthse et o tous participent.

 


 Dans un groupe de parole, quel quil soit, y compris un groupe en formation, lanimateur distribue 3 bristols par participant. Le thme est  paroles partages (Bien entendu d'autres thmes peuvent tre choisis). Chaque participant va exprimer trois ides partir de ce thme (une ide par bristol), ide qui peut tre une dfinition, une pense propos de en tout cas ne pas faire plus dune phrase (et qui ne fera pas 10 lignes !), a peut aussi tre 2,3 mots, pour exprimer son ide, sa dfinition ; il sagit de travailler un peu la concision. Cette premire tape doit tre rapide. Puis lanimateur ramasse les bristols, qui ne sont pas signs, et les dispose sur une grande table. Tous les participants dambulent autour de cette table et chacun choisit 3 bristols en prenant soin de ne pas prendre les siens. Si deux personnes sont intresses par la mme fiche bristol elles ngocient, argumentent pour avoir la fiche en question, lchangent contre une autre. Si la ngociation choue il sera procd un petit tirage au sort. Cette phase peut prendre entre un quart dheure une demi heure selon le nombre de participants. Ensuite on forme des petits groupes (4 ou 5 personnes) de manire alatoire : lanimateur donne un numro chaque participant de 1 4 ou de 1 5 et tous les 1 forment un groupe, tous les 2 forment un groupe et ainsi de suite. Chaque groupe a donc 12 ou 15 bristols. Ensemble ils vont garder les 3 bristols qui leur semblent les plus justes, les plus importants, essentiels par rapport au thme (en argumentant bien sr) et liminer les autres. Avec les 3 bristols qui restent chaque groupe va refaire une dfinition la fois en intgrant les 3 et en cherchant garder lessentiel de chaque et non en juxtaposant les 3. Lanimateur ou un membre de chaque sous groupe crit les dfinitions. Elles sont accroches au mur. Le grand groupe les discute, et en dgage ou en reformule une, si cela est possible.

Lorsque lon a accroch les 4 ou 5 dfinitions on peut faire une comparaison avec Paroles Partages en 10 points (que lon trouve sur le site).

Pour finir on peut essayer ensemble de travailler la dfinition en rduisant le nombre de mots : par exemple essayer 16 mots, puis 8, puis 4.

 

Fiche rdige par Evelyne Guimmara http://www.paroles-partagees.org/debattre_a_partir_de_l_ecrit_223.php


 




 




 

 



Mise à jour le Mardi, 25 Octobre 2011 13:30
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir