Ce 23 Septembre 2014 PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 23 Septembre 2014 07:01

J'ai remonté ce site qui avait été hacké faute de ne pas avoir été mis à jour

Je l'ai remonté comme j'ai pu, certaines fonctions ne marchent plus... Faut pas se plaindre !

J'ai fait ce site en 2011, comme une façon pour moi de travailler la question de l'éducation populaire, j'ai besoin de manipuler, pour comprendre, c'est mon côté manuel.

Avec le recul, je me rends compte que j'ai fait là, comme un prototype de ce que pourrait être un site de ressources sur l'éducation populaire ?

Depuis je me pose cette question :

En fait, pourquoi ça n'existe pas ? Pourquoi des organismes qui se vantent de vouloir faire de l'éducation populaire, ne se regroupent pas pour monter un site de ressources, cent fois plus riche que ce que j'ai fait ici, tout seul sans un rond ?

...

La seule explication, c'est que chacun est trop occupé à gérer son petit commerce, sa petite entreprise, pour avoir ce soucis-là.

Je me rends compte que dès qu'on crée une organisation de ce type, le premier effet est celui de la rétention. Au lieu de favoriser le partage de documents, d'expériences, d'informations, on se garde tout ça pour soit, et on le deal en fonction de l'offre et de la demande...

Une anecdote en passant :

Le grand pape de l'éducation populaire, Franck Lepage, m'avait envoyé spontanément un mail lors de la création du site pour me féliciter et en disant qu'il m'appellerait..

Bien sûr il ne m'a jamais rappelé, et quand je l'ai croisé il y a quelques mois, il ne se souvenait plus de rien... et n'a pas cherché à me recontacter après avoir été voir le site par exemple, ben oui on peut rêver, non ?

Bref tout ça pour dire que c'est une chose d'en vendre et d'en vivre, c'est une autre chose de vraiment militer pour...

Sans compter que l'arrivée du numérique a bouleversé les choses, et que là encore ils n'ont rien compris à ce qui arrivait...

Après, je me suis beaucoup intéressé à la question du mot « populaire » . S'agît-il vraiment d'éducation « populaire ».

A qui s'adresse ces prestations d'éduc pop, quel est le public ? Si on parle de « populaire » on parle de peuple, non ?

Alors il faudrait se demander de quel peuple on parle ? Je n'ai jamais vu aborder cette question...

Je milite dans la cité la plus pauvre de la ville, quand j'ai proposé à des habitant-e-s de venir assister à des conf-gesticulées, et que je leur ai montré le texte de présentation, je ne suis pas prêt d'oublier cette réflexion entre autre « Mais ils comprennent ce qu'ils écrivent ? »

Depuis j'ai tendance à essayer de regarder les choses à partir de leur place... C'est un vrai carnage.. Ce qui ressort c'est l'entre-soit récurent d'une soi-disante éducation qui se veut « populaire »

Voilà, ce site survivra jusqu'à une autre tentative de hacking. Il faudrait mettre le système à jour, et c'est un trop gros boulot.

Merci pour tout

André

 

 

Commentaires 

 
#1 NAIMA 31-01-2015 19:37
Blogueuse d'un site pour les parents d'élèves, je découvre votre blog et en même temps le vrai débat de l'éducation populaire. J'espère que vous reviendrez à la charge car au vu du contexte actuel, l'Educ pop doit revivre de ses cendres si j'ose dire