Manuel de l'animateur social Une action directe non violente PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 28 Mars 2011 08:17

AlinskyEn 1973, pour introduire la traduction d'une conférence d'Alinsky, «Participation de la population et organisation communautaire dans la planification et la rénovation urbaine», le rédacteur des Cahiers de l'animation rappelle sommairement à son tour qui est cet homme:
Saul Alinsky est l'ancêtre de nos animateurs de comités de quartiers qui prônent et/ou pratiquent une stratégie conflictuelle d'animation. Depuis les années 30, où il organisa le quartier des abattoirs à Chicago, ses idées radicales ont fait école aux U.S.A. et au Canada dans certains comités de citoyens. De l'étude du gang d'Al Capone à l'organisation des quartiers pauvres et des minorités raciales de Chicago en passant par l'organisation d'une cinquantaine de communautés aux U.S.A. et la rédaction de son ouvrage Reveille for Radicals en 1946, Saul Alinsky a eu l'itinéraire d'un agitateur et d'un stratège.


Agitateur, il l'est au sens où son radicalisme refuse les édulcorations de l'action sociale que recouvre souvent le travail communautaire de quartier. C'est ainsi qu'il reproche au travail communautaire d'enfermer son action dans une thérapie d'adaptation et d'oublier les aliénations, les rapports de force, les systèmes d'oppression qui affectent l'ensemble de la société. Aussi cherche-t-il constamment, au bénéfice des catégories sociales défavorisées, par une stratégie concrète, à faire changer le statu quo et les rapports de pouvoir, tout en demeurant dans la démocratie et dans la tradition pragmatique américaines.

Car Alinsky, loin d'être un théoricien, est aussi un homme d'action et un stratège. S'il a une conception anarchisante de la démocratie par son sens aigu de la liberté et de l'autodétermination, son action n'est ni romantique ni sauvage. Elle procède d'une stratégie élaborée dont les fondements sont les trois idées forces suivantes:

1. l'intérêt (que ce soit celui des individus, d'un groupe, d'une organisation), qui est pour lui la motivation première sur laquelle doit tabler l'animateur;

2. le pouvoir à acquérir par l'organisation pour avoir droit au chapitre et modifier la structure du pouvoir;

3. la tactique du conflit comme technique d'intégration sociale du groupe contestant et de désintégration des fonctions du pouvoir contesté pour conduire celui-ci à la négociation et au compromis.

Télécharger la brochure de 250 pages

 Télécharger Manuel de l'animateur social Une action directe non violente
Nom du Fichier : Manuel de l'animateur social Une action directe non violente (Détails)
Vignettes :
Type : pdf
Version :
Taille : 3,624.46 Kb
Votre Vote : 

Tags:
Mise à jour le Vendredi, 15 Avril 2011 08:00