Enquête et conscientisation PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 28 Mars 2011 08:03
Index de l'article
Enquête et conscientisation
«Pas d'enquête, pas de droit à la parole»
Un patrimoine en friche
CONCEPTION SOLIDARISTE DE L'ENQUETE
Reconquête de la parole
Le dialogue
Toutes les pages

loupe2Praxis n°3 mars 2001

Téléchargé le 13 septembre 2004 à 9H30 sur le site http://www.militant.org/.../articleO.htm Raymond DEBORD janvier 2001

«Enquête» : un drôle de nom pour un concept théorique se rapportant à une action militante... On ne parlera pas ici de l'enquête au sens judiciaire du terme qui, on le comprend, n'est que de peu d'intérêt quand on vise à l'émancipation des gens. L'enquête dont on parlera ici est une «recherche méthodique reposant notamment sur des questions et des témoignages» (1) même si c'est aussi quelque chose de plus. Nous y reviendrons.

Dans ce sens, le terme d'enquête est d'une définition très proche que celle que lui donnent les sociologues et qui vise à la connaissance d'une réalité sociale. L'enquête dont nous aurons à parler et que nous aurons à défendre en tant qu'outil pour la libération des opprimés a un objet qui va au delà de la collecte d'information : c'est un moyen de conscientisation et d'organisation. Parler d' «enquête» pour définir de manière générale une pratique militante renvoie donc à un (ou des) contenus précis et a une connotation nette reflétant certaines traditions dans le mouvement social.


LA THEMATIQUE DE L'ENQUETE DANS L'HISTOIRE DU MOUVEMENT OUVRIER

La volonté d'étudier scientifiquement la réalité sociale est née à la fin du XIXème siècle, sous les auspices de Saint Simon, d'Auguste Comte et d'Emile Durkheim, tous pères à des degrés divers de la discipline à part entière qu'est devenue la sociologie. En sociologie, l'enquête est toujours le principal moyen d'accumuler la matière première permettant la recherche.

Simultanément, on trouve l'idée de l'enquête chez Karl Marx qui publie d'ailleurs une célèbre «enquête ouvrière» en 1880. Même s'ils ont des objectifs politiques antagoniques, Marx et les premiers sociologues ont aussi un point commun : celui de vouloir développer une méthode objective.

Pour Marx et ses disciples, la politique socialiste s'appuie en effet sur une conception du monde (le matérialisme historique) et une théorie de la connaissance qui lui donnent des fondements scientifiques.

C'est dans ce cadre que Marx a rédigé son «Enquête ouvrière», questionnaire peu connu aujourd'hui mais diffusé à l'époque de manière large.

Nous laisserons ici la question de l'évolution de l'usage de l'enquête en sociologie - hors de notre propos - pour constater que cette démarche aurait dû vivement intéresser les socialistes puis les communistes, épigones de Marx et continuateurs de ce qu'ils ont nommé le «socialisme scientifique» en référence à un article de son alter-ego Engels.

Pourtant, il n'en a rien été et dans les courants se réclamant du marxisme, il n'y a guère que le maoïsme qui ait fait de l'enquête un cheval de bataille. Il est vrai que le maoïsme est en rupture assez nette avec la tradition socialiste et communiste sur un point fondamental : la place des intellectuels dans le mouvement révolutionnaire.

Il y a donc eu une forme de discontinuité dont il faut comprendre les racines. Alors que toute la tradition socialiste et social-démocrate, de l'Allemand Karl Kautsky au Russe Lénine, insiste sur le rôle des intellectuels révolutionnaires et nie la capacité des masses à atteindre par elles-mêmes une conscience socialiste, peu nombreux seront les courants qui s'opposeront à cette idée, à part les syndicalistes-révolutionnaires puis les partisans de Rosa Luxembourg (2).

Sans jamais attaquer explicitement la tradition léniniste, ce qui aurait été proprement impensable, le dirigeant communiste chinois Mao-Zédong va, lui, mettre en avant le primat de la pratique sur la théorie (3). Or, placer comme point de départ la pratique, c'est nécessairement placer comme point de départ la connaissance du réel, autrement dit l'enquête militante sur les conditions de vie et les aspirations du peuple.



Mise à jour le Dimanche, 17 Avril 2011 14:23